Non classé

Vers une mode plus circulaire

Un réel engouement pour la mode éthique

Les produits de mode écoresponsable se sont progressivement imposés sur le marché de la mode. Près de la moitié des consommateurs européens déclarent en avoir acheté en 2019, un pourcentage qui atteint les 46% pour le marché français englobant les textiles recyclés, le bio, le made in France et la seconde main. La contribution à la protection de l’environnement apparaît comme étant le vecteur de l’acte d’achat. De surcroît, le consommateur est devenu sensible la non-utilisation de produits chimiques toxiques. La consommation écoresponsable a désormais dépassé l’effet de mode, c’est bel et bien un réel mouvement de fond. Ce nouveau mode de consommation n’est pas sans conséquence, il bouleverse la filière dans son ensemble, du sourcing matière, au consommateur, en passant par l’industrie textile et la confection.

La mode reste néanmoins en retard par rapport à d’autres secteurs comme l’alimentaire. La proportion de consommateurs ayant acheté des produits alimentaires biologiques est supérieure à 60% dans tous les pays. De la même façon, en France et en Italie surtout, les produits de beauté biologiques rencontrent un réel succès: 57% des consommateurs français en ont acheté en 2019.

En revanche, le style, autrefois contesté n’est dorénavant plus un frein à l’achat. Contrairement à ce que l’on percevait il y a encore quelques années, les consommateurs sont aujourd’hui conscients que la mode engagée peut être créative et désirable tout en étant respectueuse de l’environnement et de l’humain.

L’essor de la mode circulaire

Au sein de ce nouveau paysage, se développe des consommations alternatives comme l’économie circulaire. Sous l’impulsion d’une nouvelle tendance de consommation basée sur la collaboration et le partage, le consommateur change et son rapport à la possession évolue. En témoigne le succès de la seconde main avec comme modèle de réussite l’entreprise Vinted. Le marché de l’occasion séduit également les marques qui y voient un potentiel certain de faire du chiffre d’affaires. Ainsi des enseignes comme Petit Bateau, Camaïeu, Bocage ou encore Décathlon proposent désormais des opérations de vide dressing.

Cadre de la mode circulaire

Définition: « L’économie circulaire est un nouveau modèle économique qui fonctionne en boucle et se passe ainsi de la notion de « déchet ». Son objectif est de produire des biens et services tout en limitant fortement la consommation et le gaspillage des matières premières, et des sources d’énergies non renouvelables. » En fin de vie, le produit est réutilisé pour donner vie à de nouveaux objets avec par exemple, le recyclage des tissus en nouveau fil ou l’up-cyclage des vêtements en nouvelles créations grâce au design, à la coupe et à la couture.

L’opportunité upcycling

Le recyclage c’est bien. Le surcyclage c’est encore mieux. Plus souvent nommé « upcycling », cette démarche consiste à récupérer d’anciens produits ou matériaux inutilisés, pour leur donner une seconde vie et une nouvelle valeur. Avec l’essor d’internet, les tutoriels se démocratisent, la couture redevient accessible pour tous, dès lors on veut faire par soi-même. Bien plus qu’un loisir, le Do It Yourself émerge alors comme une nouvelle mouvance. Aujourd’hui la création brute n’est plus, on transforme, on réinterprète. Ainsi le recyclage et le réemploi ouvrent la voie vers de nouveaux champs d’exploration créatifs tout en apportant une réponse positive aux défis environnementaux. Pas de création nouvelle, c’est de l’énergie et des matières premières d’économisées. Une démarche inventive et un impact positif. Plus qu’une nouvelle forme de consommation c’est un acte politique dont l’objectif est de réunir l’artisanat, l’écologie, le lien social et la culture au centre de nos vies.

Fashion Green Days

En 2018, sous l’impulsion de quelques individus désireux de faire bouger les lignes, est né le forum de la mode circulaire. Un temps fort dédié à l’échange, au partage et à la sensibilisation des professionnels (mais pas que!) aux enjeux du développement durable. L’objectif, fédérer une communauté autour de l’économie circulaire et promouvoir des solutions pour réduire l’impact écologique du secteur. Concrètement sont organisés des conférences, des tables rondes et des ateliers on ne peut plus inspirants. Pour aller plus loin, je vous invite à consulter le site des Fashion Green days dont le prochain rendez-vous se tiendra les 22 et 23 octobre prochains. Cette année, pandémie oblige, il sera possible d’y assister à distance !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :