Non classé

Défilé de mode upcycling à Toulouse

A l’occasion de la deuxième édition du Recycl’art market, le dimanche 12 mai dernier, nous avons eu le plaisir d’organiser un défilé de mode écoresponsable.

L’opportunité d’y présenter l’univers de Paumara avec des créations spécialement imaginées pour l’évènement. Teintes poudrées et fleurs brodées s’entremèlent pour créer un univers doux, poétique et raffiné. Ces vêtements ont été conçus à partir de tissus issus de la « récup » car chaque année des tonnes de textiles sont jetés tandis que de nombreux autres encombrent nos placards. Des matières encore en bon état auxquelles je souhaite donner une seconde vie. Principalement du linge de maison, des rideaux ou des chutes de tissus.

Retour en image

Créations Paumara – Crédit photo tous droits réservés Miadana Artiste 
miadana.tumblr.com
Créations Paumara – Crédit photo tous droits réservés Miadana Artiste 
miadana.tumblr.com
Créations Paumara – Crédit photo tous droits réservés Miadana Artiste 
miadana.tumblr.com
Créations Paumara – Crédit photo tous droits réservés Miadana Artiste 
miadana.tumblr.com

Ci-dessus, la robe portée par le mannequin tout à droite était à l’origine un rideau blanc. J’ai pu obtenir cette couleur rose/oranger par un bain de teinture à la garance. Les racines de cette plante, une fois réduites en poudre, permettent d’obtenir un large spectre allant du rose poudré jusqu’au rouge. Des lignes ondulées, une allure aérienne et légère… Ce sont d’anciens voilages de rideaux qui ont servi à la confection de ces robes de cérémonie (modèles aux extrémités tout à droite et tout à gauche).

Des créations parfois réalisées dans des tissus teints avec des végétaux. Une démarche artisanale absolument fascinante. Autre bon point la teinture végétale est un procédé de coloration textile totalement naturel. Sain pour notre peau et non nocif pour l’environnement. D’autre part, cette méthode permet de créer une palette de couleur très étendue et de faire preuve de plus de créativités !

De cet évènement, je retiendrais surtout l’immense plaisir que j’ai eu, en amont, à sélectionner les matières, à jouer avec les formes, à imaginer puis à monter les vêtements. Le début, je le souhaite, d’une longue série.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :